Hasard ou Nécessité ?

Spiritualité
Monseigneur Mercis reçus : 37
le 30/9/17, édité le 1/10/17
En physique, il existe plusieurs dizaines de constantes universelles applicables à l'univers, tant macroscopique que microscopique (tel que les constantes universelles, électro-magnétiques, atomiques et nucléaires, physico-chimiques, astronomiques et les unités de Planck). En astronomie moins d'une quinzaine sont utilisées, appelées les "constantes fondamentales". La particularité de cette science, c'est qu'on ne peut créer quoi que ce soit en laboratoire, tant leur constitution est complexe. Pour ce faire, l'homme a réussi à pallier cette impossibilité par le biais de l'ordinateur. En effet, grâce à des simulations numériques, les astrophysiciens sont capables de reproduire notre univers en y insérant les valeurs de ces fameuses "constantes fondamentales". Or, ces derniers se sont aperçus qu'en faisant varier ces constantes, même à un milliardième près, la vie ne pouvait plus aboutir. Changer la virgule d'une place dans une de ces constantes faisait disparaître l'Homme, et les êtres vivants en général qui peuple notre chère Terre. Pour expliquer cela, il existe pour le moment deux versions. La Nécessité, ou "Effet Anthropique" soutenu par Einstein : "L’harmonie des lois de la nature dévoilant une intelligence si supérieure que toutes les pensées humaines et toute leur ingéniosité ne peuvent révéler, face à elle, que leur néant dérisoire". Ou bien alors le Hasard, ce qui mène logiquement à la théorie des Mondes Multiples ou "Multivers" d'Everett.
Qu'en pensez-vous ? Hasard ou Nécessité ? Multivers ou Effet Anthropique ?
"Un soir, j'ai assis la Beauté sur mes genoux. - Et je l'ai trouvée amère. - Et je l'ai injuriée." Arthur Rimbaud

Ma réaction : 😯 😔 😠 5👏

Réponses (3)
RazLePsychonauts Mercis reçus : 0
le 1/10/17
C'est pas faux 
Welcome In The Twilight Zone...
Loup Mercis reçus : 27
le 1/10/17
2
"L’harmonie des lois de la nature dévoilant une intelligence si supérieure que toutes les pensées humaines et toute leur ingéniosité ne peuvent révéler, face à elle, que leur néant dérisoire

J'ai la vive conviction qu'il y a des choses qui dépassent l'intelligence humaine, et sur ce point, je suis donc tout à fait d'accord.

De la même manière, c'qui nous semble être parfois du hasard résulte peut-être quelque part d'une ou de plusieurs formules qui nous dépassent, ou qu'on a pas saisi.
"Pourquoi, chef de la meute, réponds, réponds. Galopons-nous vers les fusils, traqués,
Et n'essayons-nous pas d'enfreindre l'interdiction ?
" - https://www.youtube.com/watch?v=x_HhWosCvYc
Winterwise Mercis reçus : 9
le 1/10/17, édité le 1/10/17
3
Des cosmogonies il y en a pour tous les gouts.

Que l'on considère que le monde soit né du hasard soudain ou de la volonté d'une intelligence supérieure, ce dernier pouvant représenter le/les dieux des religions ou une autre forme. Cela inclut aussi l'idée selon laquelle nous vivons dans une simulation, ce qui relie à la question de la réalité de ce monde, et ouvre la voie vers des possibles multiples univers.

La question du hasard est revenue sur la scène avec la physique quantique, avec les particules pouvant être dans plusieurs états à la fois et déterminés par la mesure, l'interprétation de Copenhague. Einstein n'aimait pas cette idée, avec sa célèbre phrase : "Dieu ne joue pas aux dés.", à l'attention de Niels Bohr, au congrès Solvay de 1927. Selon lui, ce phénomène peut seulement être du à des paramètres que l'on ne comprend pas encore, communément appelés "variables cachées" qui dictent leur comportement. 
Mais les expériences qui ont suivi des années plus tard ont mis à mal cette explication et tout porte à croire qu'il y a bien une part indéterminée dans les fondations de base de notre univers.
Une place de choix pour faire émerger là, le concept de Hasard primordial.
Mais aussi que l'observateur a un effet sur l'observation, une place mince mais persistante en faveur de la Volonté.
La question reste ouverte.

Connectez-vous pour pouvoir répondre.