coucou, encore quelqu'un qui ne va pas très bien

Autre
L'auteur
le 25/10/17
Je crois vraiment que je suis un cas perdu, je suis un poids pour mes parents financièrement, qui nourrissent des inquiétudes à mon égard. Pourtant ils ne savent rien de ce que je vis à l'intérieur.
J'ai l'impression de m'être faite jetée du jour au lendemain dans un monde que je ne comprends pas, qui me fait peur et me fait souffrir.
Je suis incapable de me débrouiller dans cette société. Etudier, travailler, gagner du fric...
Je n'ai pas l'énergie de toutes façons, et je suis atrocement seule.
C'est cliché je sais mais personne ne me comprend, je n'ai personne vers qui me tourner, et cela depuis longtemps, c'est ainsi que je me suis construite, en terrant mes sentiments les plus profonds. J'ai fait les démarches pour être suivie par une psy à l'université, mais bon y'a beaucoup de monde et je dois encore attendre un mois avant d'avoir une réponse. Puis, ai je vraiment le droit d'avoir accès à cela ? Je sais d'avance que je me sentirais illégitime de prendre du temps à quelqu'un même s'il est payé pour ça, et que je ne lui ferai pas confiance, et que ça ne m'apportera rien, et que...

J'en veux tellement à ma famille, mais je suis incapable de leur dire ce qui me tiraille. Je "sors" d'une dépression, l'année dernière j'ai passé un mois à l'HP pour des raisons familiales (en partie) justement, et la vérité c'est que je ne m'en suis toujours pas remise. Ils ont assez souffert à cause de moi. Comment faire quand sa seule existence fait souffrir les autres ? Je ne pensais pas être si terrible comme personne pourtant.
Enfin maintenant je prends conscience, enfin, de la merde que je suis au fond. Peut être que c'est un premier pas ?

Je voudrais que ça s'arrête.
Enfin, je sais bien que vous qui lisez ça n'y pouvez rien, c'est surtout libérateur d'écrire ces mots. il n'y a pas grand chose d'autre à faire que de m'accrocher, morfler, fermer ma gueule et qui sait un jour peut-être que je rencontrerai une personne qui s'intéressera à mon cerveau, et qui ne triera pas ce qu'il y a dedans.

Je vous souhaite d'ailleurs à tous de faire de même, de vous accrocher et de veiller à ne pas trop vous éloigner de vous-même.

Ma réaction : 😯 😔 😠 1👏

Réponses (2)
Epika Mercis reçus : 3
le 25/10/17
2
Très beau texte ! Je suis un peu comme toi mais en moins grave;..
La mesure de l'amour c'est d'aimer sans mesure.
Camille94 Mercis reçus : 2
le 27/10/17
2
MOI AUSSI JE RESSENS cela
 parfois au point de vouloir en finir avec moi meme
mais je tiens bon 

Connectez-vous pour pouvoir répondre.