Plus moi pendant quatre ans

Relation
L'auteur
il y a 9 mois
J'ai grandement besoin d'écrire là-dessus car je n'en peux plus d'y penser.
Ca va être long, mais j'ai besoin qu'on me lise, j'ai besoin de vous.

Pendant 4 ans j'ai été dans une relation amoureuse avec une personne. J'avais 17 ans quand on s'est mis ensemble.
Au début c'était chouette, les papillons et l'euphorie à l'idée de voir l'être aimé, bref, on connaît un peu. Mais au fur et à mesure quand j'y réfléchis aujourd'hui, je me dis que je me suis complètement effacée pour lui. Ce qu'il disait était vrai, il avait raison sur tout, moi je me tais, je pense comme lui, je ne réfléchis pas par moi-même. Je devenais vraiment dépendante quitte à m'oublier moi-même et qui j'étais réellement au fond de moi.
J'avais développé une sorte de "haine" envers une de ses exs, dont il parlait parfois, que je stalkais souvent. Je l'admirais, aussi. Je voulais être comme elle, je la trouvais chouette, je me détruisais à observer sa vie à elle, on aimait les mêmes choses, je découvrais de nouvelles choses aussi, bref, c'était horrible.
J'avais aussi accès à ses comptes, je connaissais ses mots de passe, bref, je passais mon temps à observer la vie des autres, je m'oubliais complètement, je me trouvais nulle, je n'arrivais pas à m'en empêcher. Ma curiosité prenait trop de place. Je lui reprochais son passé, je le faisais souffrir avec mes mots, je pouvais être violente dans mes propos.

Je commençais à m'habiller comme lui. Je ne faisais plus trop d'activités par moi-même. On était tout le temps ensemble. Sur le coup ça m'allait mais je sais aujourd'hui que je n'étais pas heureuse du tout avec ça. J'étais souvent déprimée. On ne faisait rien, on ne s'amusait pas, il y a toujours quelque chose qui n'allait pas selon lui lorsqu'on allait quelque part, il cherchait tout le temps la petite bête.

Je n'étais plus attirée physiquement ni psychologiquement par lui mais je n'arrivais pas à m'en détacher. Je pense que je tenais à lui aussi, mine de rien. Et il faisait assez en sorte que je sois dépendante de lui, qu'il me soit utile, que je ne sois pas capable de me débrouiller seule sans lui à mes côtés.
Au bout de trois ans de relation, je l'ai trompé, je m'en voulais donc j'ai rompu avec lui dès le lendemain, sans lui expliquer. Mais je refusais qu'il m'oublie. Je me sentais très mal. Je pensais que ça voulait dire que je l'aimais peut-être encore. En fait c'est mon orgueil qui refusait l'oubli. J'ai vu qu'il avait changé depuis la rupture. Je me disais que du coup, ça se passerait mieux si on se remettait ensemble, qu'on devrait en discuter. On en a discuté, on s'est remis ensemble. Je savais au fond de moi que c'était une erreur. Mais peut-être que j'avais pitié. Que je me disais que personne d'autre ne pourrait m'aimer et focaliser son attention sur moi comme il le faisait.
Au début ça se passait relativement bien. Mais je sentais que je n'avais plus la flamme. Il m'était "pratique", utile. J'étais dans un certain confort avec lui, malgré tout. Mais toutes les journées, tous les week-ends se ressemblaient. Je n'en pouvais plus au bout d'un moment. J'en avais marre de lui, je n'arrivais pas à lui dire. On était tout le temps collés ensemble. On faisait des concerts et des festivals ensemble, mais des fois j'aurais préféré ne pas y aller avec lui.
Il avait ensuite déclaré une dépression et c'était horrible car je me sentais encore plus coupable. Voilà, c'est la culpabilité, la facilité qui me faisaient rester avec.

J'ai rompu en février. Grâce à un ami. Là, contrairement à la première fois, je me sentais soulagée. Un peu triste, mais soulagée, et libérée des peurs que j'ai eues la première fois.

Je m'en veux d'avoir gâché autant de temps comme ça. D'avoir gâché une partie de ma jeunesse alors que j'aurais pu faire énormément de choses au lieu de rester amorphe pendant ces années.

Merci de m'avoir lue, pour ceux qui l'ont fait.

Ma réaction : 😯 😔 😠 👏

Réponses (1)
Svetneela Mercis reçus : 2
il y a 2 mois, édité le 18/5/19
Il ne faut pas que t'en vouloir pour ce que tu as fait. Je comprends en parti la cause qui fait que tu regrettes ce que tu as fait mais dis-toi qu'aujourd'hui tu as appris de ton erreur. C'est bien que tu aies pu t'en sortir et réaliser l'état d'esprit dans lequel tu t'es trouvée. Ce retour sur toi-même te permet de te rendre compte et de connaitre les conséquences de ces actes. Ainsi, je suis sure que tu veilleras toujours à ne plus te laisser effacer par quelqu'un de la sorte et à rester fidèle à toi-même. Si cette histoire est récente, tu es encore jeune alors tu peux toujours profiter pour réaliser pleins de choses. En réalité tu peux toujours le faire quelque soit ton âge. Au moins, cela risque de ne plus arriver si tu veilles sur toi alors ne prends pas cela comme étant du gâchi et tires les leçons que tu as pu apprendre à l'issue de cette histoire. Coeur sur toi 
Le lien entre l'ombre du passé et l'éclat du présent. 

Connectez-vous pour pouvoir répondre.